Paris La Défense : un 1er semestre 2016 exceptionnel mais toujours avec de fortes mesures d’accompagnement

Publié le 15 Septembre 2016

Baisse du taux de vacance à La Défense avec 8 transactions d’envergure

 

A la Défense, après des années de baisse, l’EPADESA (Établissement Public d’Aménagement de La Défense Seine Arche) annonce que les locations de bureaux ont atteint pour le 1er semestre 2016 le montant de 175 000 m². Chiffre à comparer avec celui des dix dernières années où la moyenne annuelle locative s’élevait à 180 000 m².

Huit transactions d’envergure, parmi lesquelles DELOITTE qui partagera avec AXA la nouvelle tour MAJUNGA de 30 500 m², IMS HEATH sur D2, SAINT GOBAIN sur la tour M2 de 49 000 m² et NEXA dans le Triangle de l’Arche, ont été réalisées (contre 3 sur la même période en 2015).

De fait, le taux de vacance baisse pour atteindre environ 8% au lieu des 14% lors des mauvaises années 2013-2014. Cependant, La Défense attend la livraison de nouvelles grandes tours en 2017 qu’il faudra commercialiser…

 

Retour des grandes transactions


1 milliard d’euros a été investi au cours des six premiers mois de 2016 au travers de 5 opérations, contre à peine 200 millions d’euros au cours du 1er semestre 2015.

Le marché reste très largement dominé par les investisseurs français, à l’origine de plus de 80 % des acquisitions et de la quasi-totalité des 13 opérations enregistrées d’un montant supérieur à 100 millions d’euros (cf. les assurances du Crédit Mutuel, Amundi et Axa RE), concrétisant le retour des transactions de grande ampleur. « Ces chiffres confirment la position de marché de référence de Paris La Défense, solution attractive en termes d’environnement et de qualité des infrastructures, complémentaire du traditionnel quartier central des affaires parisien. » constate Hugues PARANT, Directeur général de l’EPADESA. « Nous entendons poursuivre la stratégie adoptée pour séduire aussi des entreprises de formats plus modestes afin d’élargir le profil des utilisateurs du quartier d’affaires. ».

Pour l’agence JLL, la Défense devient attractive pour les entreprises moyennes car les loyers sont relativement bas. Ils stagnent à 530 €/m²/an depuis plusieurs années.

 

Nette amélioration en Île-de-France

 

En Île-de-France, la demande placée s’est élevée au cours de ce semestre à plus de 1,1 million de m², chiffre en hausse de 20 %, par rapport à 2015 mais équivalent à la moyenne des dix dernières années.

Paris intra-muros reste une destination très prisée avec 57 % des transactions enregistrées sur le semestre. 13 signatures portent sur des surfaces supérieures à 5 000 m² et 80% d’entre elles sur des transactions de plus de 100 millions d’euros.

6,4 milliards d’euros ont été investis en Île-de-France au cours des six premiers mois de 2016, soit un volume en progression de 11 % par rapport à la même période en 2015 et supérieur de 12 % à la moyenne de long terme.

Paris QCA (entre Étoile et Opéra) représente près de 25% des engagements franciliens ce semestre. Le taux de vacance a été baissé à 4% avec des loyers en hausse de 8,5% d’un montant de 765 €/m²/an.

 

Nette amélioration mais toujours avec un accompagnement important

 

Le niveau moyen des mesures d’accompagnement des transactions locatives de bureaux en Ile-de-France est stable au cours du T2 2016 en ne progressant que de 0,1 point par rapport au trimestre précédent pour atteindre 22,1 %.

Les transactions de bureaux supérieures à 5 000 m² continuent à bénéficier d’un accompagnement plus important avec un différentiel au plus haut depuis 3 ans de + 4,5 points au T2 2016 par rapport aux autres transactions.

La durée ferme des transactions de plus 5 000 m² atteint en moyenne 9,0 ans au T2 2016 contre 6,1 pour les autres locations – chacune ayant respectivement progressé de 15% et 6% depuis l’an dernier.

Le taux moyen des mesures d’accompagnement varie d’un secteur de marché à l’autre, de 15,1 % dans Paris Sud à 28 % à La Défense.

 

La plus forte progression observée au cours du trimestre concerne à nouveau la deuxième couronne où le niveau des accompagnements passe de 21,5 % à 22,9 %.

 

LAIRDELAMOTTE EXPERTISES

Raoul Lair de La Motte, MRICS, expert REV, expert près la Cour d'Appel

01 39 53 24 35  /  06 85 22 94 60

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :