La nécessaire reconstruction de bureaux en Île-de-France

Publié le 1 Décembre 2017

Le parc des immeubles de bureaux en Ile-de-France de 52,8 millions de m² est obsolète.

Depuis 5 ans, le recyclage dans la construction des immeubles de bureaux en Ile-de-France est passé à 45 % alors qu’il était de seulement 28 % dans les années 1990. Cette évolution s'inscrit dans un nouveau cycle de construction qui s'est ouvert en Île-de-France depuis 2009, au sortir de la crise des subprimes. C’est en effet à la fin des années 1990 que nous avons connu grâce au RER le développement de pôles de bureaux autour des quartiers d'affaires historiques parisiens et de l’ouest parisien. Ce parc ne répond plus aujourd’hui à la demande.

L'étude dirigée par l’urbaniste Renaud Roger et publiée par l'Institut d'aménagement et d'urbanisme (IAU) d'Ile-de-France révèle que 400.000 m² de surfaces neuves de bureaux de grande surface (ceux de plus de 5.000 m²) sont issues du recyclage chaque année.

Ce poids croissant des opérations de restructuration ou de démolition-reconstruction pour satisfaire à la demande soutenue de surfaces neuves marque une rupture car dans les années 2000, il y avait 800.000 m² de construction neuve par an.

Pour faire face à l’obsolescence du parc de bureaux, les démolitions d'immeubles interviennent sur les constructions des années 1980 et 1990, à qualité très inégale.

Plus d'un million de m² d'opérations de renouvellement sont en chantier et 600.000 m² sont prêts à être lancés. Dans les marchés établis, les grands espaces de bureaux sont systématiquement rénovés et mis aux standards du marché au départ des locataires, y compris pour des surfaces récentes. Par exemple, les nouvelles opérations à Issy-les-Moulineaux destinées à accueillir les sièges d’Orange et de Capgemini, ont été réalisées après destruction de l’existant. Ce processus de requalification du parc de bureaux est encore plus fort si on inclut les petites et moyennes surfaces ainsi que les opérations de rénovation lourde hors permis, qui échappent aux statistiques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :