Résoudre un problème, c'est trouver un compromis qui vous convient

"Celui qui reste en dernier,

ce n'est pas le plus fort,

c'est celui qui s'est adapté le plus vite !"

Charles Darwin (1809-1882)

 

Un certain nombre de litiges offrent la possibilité d'être traités plus rapidement et à un moindre coût.

Le recours croissant à la médiation dans l’ensemble des secteurs de la société permet l’instauration d’un nouveau mode de régulation, souple, rapide, gratuit ou peu onéreux.

L’intervention d’un tiers redistribue les cartes, rétablit le dialogue, permet de ne plus se considérer comme "victime", permet de retrouver un terrain d’entente, de se libérer des enjeux et de réapprendre à dire "oui"...

Conciliation donne la capacité de vivre ensemble dans une nation civilisée fondée sur le respect des différences de l'autre.

Conciliation ne veut pas dire réconciliation. Mais il n'est pas interdit d'être intelligent et d'espérer que la fin volontaire d'un conflit constitue le terreau de la fin d'une rancœur de voisinage ou familiale...

L'expert de justice est parmi les personnes les plus aptes à intervenir dans le règlement amiable des conflits, au terme d'une coopération fructueuse avec les avocats et les notaires.

Devant les tribunaux judiciaires, si la loi de modernisation de la justice du 21ème siècle n'a pas touché à la rédaction controversée de l'article 240 du CPC qui interdit au juge judiciaire de donner au technicien une mission de conciliation des parties, il n'en demeure pas moins que l'expertise constitue très souvent un espace de raison où les parties parviennent à se rapprocher au gré de l'évolution des opérations. Ainsi, il arrive que des expertises n'aillent pas jusqu'au dépôt du rapport, les parties ayant trouvé un accord entre temps.

Devant les tribunaux administratifs, reprenant la terminologie de médiation des textes communautaires, qui englobe à la fois les notions de conciliation et de médiation, le décret n° 2016-1480 du 2 novembre 2016 permet au juge administratif de confier à l'expert une mission de médiation, allant même jusqu'à l'autoriser à se saisir lui-même de celle-ci avec l'accord des parties.

Lorsqu’un conflit se prolonge, chacun perd de l'argent ! C'est votre intérêt de le résoudre en bonne intelligence...

En 2017, plus de 71 % des dossiers aboutissaient à un accord avec une durée moyenne de 15 heures et un coût moyen de 5 000 €.

La médiation s'impose de plus en plus comme une alternative à la résolution de litiges aux enjeux stratégiques pour les entreprises.

31 % des dossiers avaient en 2017 un enjeu supérieur à 1 M€ contre 25 % en 2016.

Les avocats, acquis aux bénéfices de ce mode alternatif de résolution des litiges, n'hésitent plus à encourager les parties à y avoir recours.

La progression des saisines sur clauses est passée de 40 % en 2016 à 49 % en 2017.

 

Nos domaines de compétences en médiation commerciale, civile et successorale

- partage lors des successions, séparation, divorces

- conflits de voisinage

- évaluation de préjudices

- conflits relatifs aux ICPE

- conflits relatifs aux projets d'aménagement foncier

- fixation de la valeur locative en baux commerciaux lors de la procédure participative

- litiges locatifs issus du COVID-19

- fixation de l'indemnité d'éviction

- fixation de l'indemnité d'occupation (succession, divorce, baux commerciaux)

- conflits entre locataires, bailleurs, syndics

- conflits entre mairie et administrés

- conflits à l'intérieur de la fratrie, du couple, entre parents - enfants

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :